Conseil Exécutif

Le Bureau est en charge de la conduite des opérations quotidiennes de l’association et de la mise en œuvre de ses objectifs stratégiques. Un Bureau au sein du Conseil Exécutif, composé du Président, du Vice-Président pour la Défense, du Vice-Président pour les Victimes, du Trésorier et du Secrétaire dirige la conduite quotidienne des opérations de l’association. Le Conseil exécutif est assisté par le directeur exécutif.

Les membres actuels
Peter Haynes.jpg

PETER HAYNES QC

President

Ayant passé ces neuf dernières années à représenter Jean-Pierre Bemba, mon expérience en tant qu'avocat de la défense devant la CPI est incomparable. Cela m'a permis de développer une compréhension unique des défis des membres des équipes de Défense (avocats, assistants juridiques, gestionnaires de dossier et enquêteurs), de mieux comprendre l'institution et de travailler collégialement avec toutes les parties prenantes. Au cours de la même période, j’ai également exercé les fonctions de principal représentant légal des victimes au TSL, me permettant ainsi de mieux comprendre le travail et les défis de l’ensemble des membres de l’ICCBA, pas seulement de la Défense.

 

Je suis avocat depuis 35 ans. Je comparais devant des tribunaux internationaux depuis 1999 et travaille uniquement en droit pénal international depuis 2006. Outre mes affaires devant le TPIY (Avramović & Simić, Popović et consorts), la CPI (Bemba) et le TSL (Ayyash et consorts), j’ai conseillé des gouvernements (MH17) et des chefs d’État sur des questions juridiques internationales, mené des actions collectives contre des gouvernements pour torture (Sophocleus c. Royaume-Uni), siégé au conseil d’administration d’organisations juridiques à but non lucratif (Legal Action Worldwide) et ait été nommé au sein de commissions chargées des mécanismes de suivi de la mise en œuvre de la justice transitionnelle (Sri Lanka).

 

Sur le plan administratif, j'ai siégé au conseil d'administration du plus grand ensemble d'avocats au Royaume-Uni, ainsi qu'à divers comités de l'ADC-ICT(Y). Je siège actuellement au Comité des adhésions de l'ABCPI et je suis candidat à l'élection au Comité de la Défense.

 

J'ai travaillé dans le cadre de quatre systèmes d'aide judiciaire en droit international ainsi que de multiples régimes nationaux. J'ai participé à des négociations régionales avec le gouvernement britannique, y compris celles qui ont conduit à une action revendicative du barreau.

 

Je donne régulièrement des conférences sur des questions de droit international et participe souvent à la formation de jeunes avocats à la CPI. Pendant plus de 20 ans, j'ai collaboré avec succès avec des avocats chevronnés, juniors, ou assistants de tous pays et de toutes cultures. Je sais à la fois être un leader et un coéquipier.

 

L’ABCPI est encore une institution très jeune. Elle doit à présent développer sa propre personnalité et se frayer son propre chemin dans le monde. J'y crois en tant qu'organisation. Je travaille en DPI depuis ses débuts modernes au sein des tribunaux ad hoc et je comprends parfaitement l’importance d’avoir un barreau qui soit fonctionnel dans la vie quotidienne de ceux qui pratiquent en défense ou pour les victimes. J'ai l'expérience unique d'avoir représenté des accusés et des victimes au plus haut niveau. Je peux voir les intérêts divergents et pourtant communs des deux, et je pense pouvoir défendre ces intérêts.

 

Je serais honoré d'être votre voix, que vous représentiez un accusé ou des victimes. L'association nous appartient à tous et je crois pouvoir lui donner pour elle-même et, indirectement pour ses membres, un respect qui faisait peut-être défaut jusqu'à présent. Je crois aussi que, grâce à mon expérience, je peux apporter des connaissances pratiques inestimables sur les problèmes épineux qui nous concernent tous.

hirst_megan_headshot.jpg

MEGAN HIRST

Vice-présidente pour les victimes

Maître Megan Hirst est une avocate Australienne au barreau de l’Angleterre et du Pays de Galles. Elle est actuellement co-avocate principale internationale pour les parties civiles au sein des CETC. Devant la CPI, elle représente les victimes dans la Situation au Bangladesh/Myanmar et dans la Situation en Afghanistan. Elle a précédemment travaillé comme   assistante juridique au sein de l’équipe externe représentant les victimes dans l’affaire Ongwen,  et à la  SPVR et a l’Unité de Participation des Victimes au TSL. Elle est la coéditrice du livre ‘Victim Participation in International Justice : Practitioners’ Guide’. En 2019-2020 elle était membre du Conseil Exécutif et du Conseil des Victimes de l’ABCPI ainsi que Vice-présidente pour les victimes.

image1.jpg

JENNIFER NAOURI

Vice-présidente pour la défense

Jennifer Naouri est actuellement Conseil Associé, à la CPI, pour Laurent Gbagbo, acquitté de toutes les charges portées contre lui, en janvier 2019. En tant que membre de l’équipe de Défense, elle a été impliquée, depuis les débuts, dans tous les aspects de l’affaire, qu'il s'agisse de développements juridiques et procéduraux ou de la gestion quotidienne de l'équipe. Cette expérience lui a permis de saisir les nombreux défis auxquels sont confrontés les équipes de Défense. D’ailleurs, depuis la création de l’ABCPI, elle s’est efforcée de relever ces défis en tant que membre fondateur et au cours de trois mandats au sein du Comité du personnel d’appui aux Conseils, afin d’assurer que la CPI offre aux équipes Défense des conditions de travail acceptables. Elle s’est aussi engagée pour que soit respectée une vraie égalité entre hommes et femmes au sein de la profession. En outre, du fait de sa formation en France (Université Panthéon-Assas) et aux États-Unis (Université Columbia), elle est particulièrement sensible à la promotion de la diversité juridique et culturelle sur le lieu de travail. Elle a acquise une expertise en droit international pénal (DIP), droit international humanitaire (DIH) et en droits de l’Homme du fait de ses expériences au sein d’ONG (ex. du GISTI, la Croix Rouge Française) d’institutions politiques (ex. Parlement français) et de juridictions pénales internationales (ex. au TPIY, Chambre de première instance, affaire Seselj). Plus particulièrement, en tant que membre du Cabinet d'avocats Emmanuel Altit & Associés, spécialisé en DIP, elle a participé à la représentation d'Hormisdas Nsengimana (acquitté par le TPIR en 2009) et de parties civiles devant les CETC. En outre, le Cabinet représente des victimes de terrorisme et des communautés ayant subi des massacres. Elle enseigne le DIP, en anglais et en français, en tant que conférencière (University College Roosevelt, Université de Lille II, Université Paris II, Science Po, etc.) et en tant que formatrice d’Avocats inscrits sur la liste des Conseils notamment dans le contexte de l’ABCPI.

FullSizeRender (4).jpg

ANAND A. SHAH

Secrétaire

Anand Ajay Shah is an American attorney who has assisted in the representation of numerous defendants before the ICC (Darfur, Kenya and Libya Situations) and STL over the last ten years. He is presently a member of the ICC defence teams for Abdallah Banda and Saif Al-Islam Gadafi. Anand has also provided advice to governments and sub-state entities on international law issues and conflict resolution. Over the last three ICCBA terms he has served on the Amicus, Legal Advisory and Counsel Support Staff committees. He was previously a member of the ICCBA Secretariat, and is currently a member of ICCBA working groups addressing legal aid, taxation and work place harassment matters.

photo V Baiesu.jpeg

VICTOR BAIESU

Trésorier

Victor Baiesu served for eight years as an Associate Trial Lawyer at the Office of the Prosecutor of the ICC, where he appeared before the Chambers of the ICC and represented the Prosecution in the five cases in the Situation in Darfur, Sudan. During his time at the ICC, he also worked for both the Disciplinary Advisory Board and the Appeals Board of the ICC. Before joining the ICC in 2005, he worked as a Legal Officer at the European Court of Human Rights and then the Department for the Execution of Judgments of the European Court of Human Rights of the Council of Europe. Since 2013, he is a Legal Officer in the Chambers of the Special Tribunal for Lebanon. In addition, he contributed to updating the chapter on victim participation in the fourth and fifth editions of Archbold International. He holds a Masters degree in Comparative and European law.

HAYDEE DIJKSTAL

Membre

Haydee Dijkstal, avocate au Royaume-Uni et aux États-Unis, possède près de dix ans d'expérience dans la pratique du droit pénal international et des droits de l'homme devant les tribunaux internationaux, régionaux et nationaux. Elle a notamment travaillé devant la CPI, le TPIY, le TSSL, la Commission africaine et la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples ainsi qu’avec le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire. Haydee est membre de plusieurs équipes juridiques devant la Cour pénale internationale depuis 2011, représentant des parties, notamment la défense, les victimes et les gouvernements.  Il s'agit notamment de l'équipe de la Défense pour Abdullah Al-Senussi, de l'équipe juridique pour les victimes soudanaises et de l'équipe juridique pour le gouvernement kenyan.  Elle est actuellement co-conseil des victimes de la flottille de la liberté de Gaza dans la situation des navires immatriculés et membre de l'équipe juridique du Gouvernement des Comores. Elle fait également partie d'une équipe juridique représentant les victimes palestiniennes devant la CPI.

Kate Gibson - Photo.jpg

KATE GIBSON

Membre

Kate Gibson exerce devant les cours et tribunaux pénaux internationaux depuis 2005, représentants des accusés ou victimes devant la CPI, le TPIY, le TPIR, les CETC et le TSSL. Elle est actuellement co-conseil de M. Bosco Ntaganda devant la CPI, et co-conseil de M. Jean-Pierre Bemba qui a été acquitté de toutes les charges portées contre lui par la Chambre d'appel de la CPI en 2018. Elle représente également des victimes Rohingya dans la Situation au Myanmar/ Bangladesh. Auparavant, Kate était co-conseil de Charles Taylor devant le TSSL et co-conseil de Radovan Karadžić devant le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (UN-IRMCT). Au TPIR, Kate était l'avocate principale du ministre Justin Mugenzi et assistante juridique du général Gratien Kabiligi qui ont tous deux été acquittés de toutes les charges portées contre eux. Kate a également représenté des victimes dans l'affaire Duch aux CETC. En 2018, elle a été nommée consultante juridique auprès de la mission d'enquête internationale indépendante des Nations Unies pour le Myanmar. Elle est actuellement vice-présidente de l'ADC-ICT et titulaire d'un LL.M en droit international de l'Université de Cambridge.​​

JG.jpg

JULIE GOFFIN

Membre

Julie Goffin est actuellement impliquée dans la représentation de victimes devant la Cour pénale internationale. Elle pratique le droit international pénal, les droits de l’homme devant les cours nationales et coordonne les activités droits de l’homme de l’Union Internationale des Avocats. Julie Goffin pratique comme avocat depuis plus de 15 ans à la fois devant les juridictions internationales et nationales, dans des dossiers de droit international pénal et de défense des droits de l’homme. Elle est inscrite comme conseil à la CPI et membre d’une équipe de représentation légale de victimes dans plusieurs dossiers devant cette Cour. Elle intervient comme avocat aux côtés des victimes dans plusieurs dossiers nationaux relatifs à des crimes de masse. Elle occupe la position de coordinateur droits de l’homme et défense de la défense à l’Union Internationale des Avocats et y dirige la Commission défense pénale internationale. Julie forme des avocats dans ses domaines de spécialisation en Europe et dans plusieurs pays en Afrique. Elle est professeur invité dans plusieurs universités françaises (Lille, Bayonne notamment). Elle a participé à un grand nombre de missions et projets comme expert en droit international et produit régulièrement des analyses sur différentes questions liées aux violations graves des droits de l’homme, en particulier en situation de conflit.​​​

JAMES HODES

Membre

Jim Hodes is a Criminal Defense Attorney based in Atlanta, Georgia and Miami, Florida. He began his legal career as a State Public Defender in Miami in 1990 and was involved in over 100 Trials ranging from Murder and Rape, to Kidnapping and Drug Trafficking; He became a Senior Trial Attorney responsible for a Major Crimes caseload which primarily consisted of murder cases or high-profile media cases in Atlanta. Jim was also a Federal Public Defender in Florida and was a member of the defense team in one of the first federal trials of terrorists in the United States in which his client was ultimately absolved of any criminal responsibility. Jim has also served as a War Crimes Prosecutor at the Special Court for Sierra Leone (SCSL) where he served as the senior trial attorney in the prosecution of the Armed Forces Revolutionary Council (AFRC); Subsequent to his work in Sierra Leone Jim spent a year in Cairo, Egypt as a special advisor to the Egyptian government attempting to establish a formal, national criminal defense office. Additionally Jim has served as a trial rapporteur, monitor, and training attorney on behalf of the International Bar Association and the American Bar Association in Zimbabwe, Malawi, the United Arab Emirates, Mongolia and Kosovo. Jim worked in the Atlanta office of the Johnnie Cochran Firm where he was involved in both criminal and civil trials and the development of the Firm’s Latino outreach. During this time the Cochran firm entered into agreements with the Guatemalan and Mexican governments to provide legal support to their foreign nationals throughout the United States. Jim also has an office in Washington, D.C. and currently represents a Guantanamo detainee. Jim’s trial expertise has led to civil judgements in excess of $25,000,000.00 for his clients and acquittals or reduced charges in numerous murder and drug cases over the past several years. 

DI.png

DRAGAN IVETIC

Membre

Mr. Dragan Ivetić received a bachelor’s degree in philosophy from Northwestern University in 1996 and went on to the University of Illinois College of Law where he received a J.D. in 1999. He is licensed to practice law before the Courts of Illinois, up to the Supreme Court; the US Federal Court of the Illinois Northern District; the International Criminal Court; the ICTY (which has now become the Residual Mechanism); the International Criminal Court; and previously practiced before the State Court of Bosnia-Herzegovina. Domestically Mr. Ivetić practiced in Chicago as an Associate at McBreen & Kopko, then as a Member and Partner of Ostojic and Scudder LLC.   Mr. Ivetić is now the Managing Member of the Illinois Law Firm of “Dragan Ivetić, Attorney at Law LLC”, and additionally as an individual practitioner is part of Kansas-based Warrior Lawyers International. Mr. Ivetić is currently a Vice-President of the ADC-ICT Bar Association as well as a member of its Training Committee.  The ADC-ICT is the recognized Bar Association of the United Nations IRMCT (“Residual Mechanism” – Previously UN ICTY) in The Hague and gives advocacy and regional training.​​

DJ.jpg

DAVID JACOBS

Membre

David Jacobs is a senior partner at the firm of Watson Jacobs McCreary LLP and has practiced litigation for over 37 years. He is admitted to the International Criminal Court’s List of Counsel.  He is 2019-2020 Chair of the Legal Advisory Committee and member of the Defence Committee of the International Criminal Court Bar Association. He was a judge in the Practice Rounds of the 2019 and 2020 International Criminal Court Moot Court Competitions.  David Is a member of the Association of Defence Counsel Practising before the International Courts and Tribunals. He acted as lead counsel, defence, in trials and appeals before the UN International Criminal Tribunal for Rwanda. David is an experienced mediator. He is a lecturer, writer and media commentator on human rights, international law, administrative, criminal, labour, and constitutional law.  He is a member of the Public Affairs Committee of the Ontario Bar Association, the Administrative Law Committee of the Canadian Bar Association and was Co-Chair of the Canadian Bar Association (Ontario) 1998 Institute of Continuing Legal Education Programme on Conducting a Professional Disciplinary Hearing. He has been a member of the Executive of the Health Law and Labour Law Sections of the Ontario Bar Association and past Chair of the Constitutional and Civil Liberties Section, Canadian Bar Association (Ontario). He is a member of the Advocates'​ Society. He is the author of a section in Macaulay’s Practice and Procedure Before Administrative Tribunals.

22052806715_3799b3b2b0_z.jpg

JAD KHALIL

Membre

Il a défendu l'ambassadeur Nigérien Mr. Mennelick devant la Cour Européenne à Bruxelles , défend actuellement Mr. Brian Burmaster contre l'état Suisse , défend le comité des expatriés Libanais contre Koweït , Assistant du Bureau de la défense de l'Etat Irakien devant les tribunaux Européens. M. Jad Khalil est inscrit au Barreau de Beyrouth depuis 1990. Il a été admis sur la liste des conseils de défense du Tribunal spécial pour le Liban en 2012. M. Khalil est le cofondateur du cabinet d’avocats « Khalil’s Law Office », à Beyrouth. M. Khalil est spécialisé en droit pénal général, et en droit privé, public et international. Une autre section de son cabinet est spécialisée en droit civil et foncier. M. Khalil a été désigné par arrêté présidentiel comme Avocat de l’État libanais et exerce en cette qualité auprès du Conseil d’État. M. Jad Khalil est également l’auteur de deux ouvrages juridiques : « Les troubles anormaux de voisinage en droit comparé » publié en 2006 aux éditions Dar al adala et « Les dommages des boîtes de nuit, des établissements classés et des restaurants », publié en 2012 aux éditions de l’Orient/Paris. Il est aussi l’auteur du projet de Loi : « Code Libanais de voisinage » déposé auprès du Ministère de la Justice en 2010. Il est titulaire d’une maitrise en droit français et d’un doctorat en droit libanais de l’Université Saint Joseph/Huvelin et parle couramment l’arabe, l’anglais et le français. En décembre 2013, M. Khalil a été commis d’office en tant que coconseil pour représenter les droits et les intérêts de l’accusé Hassan Merhi.​​​​​​

AIDAN ELLIS

Membre

Aidan Ellis has worked for Defence teams at the ICC and ICTY for the last nine years. He practises as a barrister in London and The Hague. He is currently Counsel for the Defence of Saif Al-Islam Gadafi in admissibility proceedings at the ICC. He has previously worked for the Defence team representing Saleh Jerbo and Abdallah Banda (situation in Sudan). He was the editorial assistant on the latest edition of Archbold International Criminal Courts. He has previously served on and chaired the membership committee of the ADC-ICT.

IBRAHIM YILLAH

Membre

Ibrahim Yillah is a graduate of Fourah Bay College, University of Sierra Leone. He obtained his LLB (Hons) in 1996 in Freetown, and later graduated with an LLM at the University of Pretoria in Human Right Law. He is presently the Principal Defender of the Residual Special Court for Sierra Leone, a post he was appointed to in 2014. He previously served as Counsel in the Defence Office at the Special Court for Sierra Leone, as a Trial Attorney in the Office of the Prosecutor at the International Criminal Court, and as a counsel for Abdallah Banda and Saleh Jerbo in the ICC Darfur Situation. He has considerable experience in Criminal Litigation, and is also currently working as a Consultant in Environmental Law in Sierra Leone.  

Oude Waalsdorperweg 10, 2597 AK, La Haye, Pays-Bas
info@iccba-abcpi.org 

© 2020 ABCPI

Suivez-nous

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon